Instructions de mise en œvre

Controle
Lors de la livraison, contrôler et noter que les briques livrées correspondent à celles mentionnées sur la commande. Dans chaque palette se trouve une ‘bordereau descriptif’ mentionnant toutes les caractéristiques du produit livré.
Toute livraison non conforme doit être signalée directement, la mise en œuvre des briques étant synonyme d’acceptation de la marchandise.

Entreposage
Les palettes doivent être disposées sur un sol sec, par exemple des chevrons en bois. Les briques doivent être protégées de la pluie, de l’humidité ascensionnelle, des éclaboussures.

Mise en œuvre
En principe, chaque brique dispose de 2 faces latérales (boutisses - petites faces) et 2 faces frontales (panneresse – grandes faces). Si au moins une boutisse et une panneresse ne présentent aucun défaut, la brique est considérée conforme et peut être maçonnée. Le maçon choisit la face qui sera visible.

Une des faces de la brique est sablée et généralement pourvue d’une entaille. Pour répondre aux normes de résistance à la compression et l’esthétique de la maçonnerie, les briques doivent être maçonnées en plaçant l’entaille vers le haut. Si la brique n’en dispose pas, c’est la face sablée qui est placée tel quel.

Plusieurs palettes (minimum 3) doivent être mélangées en même temps et vidées en dégradé(diagonale). Une nouvelle série de palettes est ouverte lorsque les précédentes sont vides en utilisant le même procédé de mélange. Ainsi de suite pour toutes les palettes.

Le degré d’humidité de la maçonnerie est également important. Une maçonnerie trop sèche ou trop humide peut entraîner un manque d’adhérence du mortier de pose et avoir des conséquences sur l’évolution à long terme.

Il faut prévenir au maximum les éclaboussures de mortier sur les briques. Celles-ci ne peuvent être éliminées qu’avec un produit spécifique. Les résidus de ciment doivent enlevés avant le jointoiement.

L’utilisation d’un acide quelconque, non recommandé est très fortement déconseillé. Toujours contacter le fabriquant avant tout traitement.

Conditions météorologiques
En fin de journée, les maçonneries doivent être protégées avec une ‘couverture plastique (± 50 cm) de protection’. Cela évite que celles-ci ne soient imbibées d’eau et prévient largement les coulures de ciment et les risques d’efflorescence. Soyez également attentif à l’évacuation de ces eaux de pluie, qu’elles ne stationnent pas sur le dessus des maçonneries.
-Lorsque cela est possible, il est conseillé de protéger les soubassements de tout risque d’éclaboussure ou de pollution.

Briques Charbonnées
Le comportement des adjuvants à la fusion au cours de la cuisson entraîne une vitrification irrégulière sur la longueur apparente de la brique de parement: c'est ce qu'on appelle le frittage. Ce frittage peut faire en sorte que les briques collent les unes aux autres et qu'elles se présentent donc sous forme de blocs. Vous séparerez à nouveau ces briques en tapant légèrement dessus. Si vous ne souhaitez pas avoir dans la surface apparente du mur la face des briques dont il se détache une couche d'argile plus ou moins importante à la suite de ce tapotement, il suffit de faire pivoter ces briques et de les cimenter par l'autre face. Ces phénomènes sont propres au frittage et déterminent également le caractère de la maçonnerie comportant des briques frittées.

KOLORO INSTRUCTIONS DE MISE EN ŒUVRE
Les briques de parement de la série KOLORO sont pourvues d’un revêtement cimenteux.
En plus de procurer quelques propriétés spécifiques aux briques, cette particularité amène la nécessité éventuelle de respecter les directives ci-dessous pour une mise en œuvre adéquate et réussie des briques de parement:
La brique moulée à la main a été recouverte d'une couche superficielle/d'un revêtement à base de mélange cimenteux. L’argile (fond) qui, parfois peut être visible par endroits (sur les bords), est propre au produit. L’utilisateur est libre d’y apporter des retouches.La brique a une face avant et une face arrière: toutes les faces sont enduites le mieux possible mais des taches provenant du tapis roulant peuvent être visibles sur le revêtement de l’une des longues faces, la face arrière.

Pour la mise en œuvre, vous avez le choix de disposer les briques en mettant uniquement la face avant ou uniquement la face arrière du côté apparent, ou en mélangeant les faces arrière et avant du côté apparent. La méthode de mise en œuvre doit être discutée avant le début des travaux de maçonnerie avec l’architecte ou le maître d'ouvrage.
Des briques ayant éventuellement « trop peu » de revêtement d’un côté doivent être posées avec l’autre face vers l’avant ; ces briques-là ne peuvent donner lieu à aucune plainte.
Dans des conditions humides (par exemple durant des travaux de maçonnerie ou après une averse) le revêtement peut se teinter différemment et/ou s’estomper. La couleur d’origine redevient nette et conforme au produit après le durcissement et le séchage de la (brique de) façade. Les paquets venant d’être ouverts peuvent contenir des briques « humides » n’ayant pas encore la couleur d’origine.
La brique de parement livrée peut toujours différer très légèrement des échantillons montrés. Les briques de parement sont un produit naturel et la couche de ciment apportée est susceptible de montrer des nuances en raison de l’argile utilisé (chaque production est unique) et des conditions climatiques durant le la pose.
Mortier à éventuellement prévoir en fonction de la fiche technique de la brique de parement.
Objectif des briques de parement enduites de ciment: après mise en œuvre et jointoyage adapté, on obtient une façade d’apparence enduit à la chaux.

Il est déconseillé d’exécuter un traitement ultérieur avec des produits visant à élimer les voiles de ciment ou un nettoyage à l’eau sous haute pression.